Voyage sonore à la fête de voie verte (Sommières-Junas) 2017

Ce dimanche, Une centaine de personnes ont voyagé lors d’un voyage de 10 à 15 min au son du tambour, du bâton de pluie, du bol tibétain, des cymbales….
Ce fût pour mon être, mon âme une expérience magnifique, une expérience humaine fort captivante. Voici mon témoignage peut-être laisserez-vous le vôtre, bonne lecture!
Quelques mois auparavant, je rencontre Stéphane qui se prépare pour une réunion d’organisation pour la fête de la voie verte – 1ère édition ,  je lui dis que j’aimerai participer… Je ne me souviens plus comment ça s’est passé exactement, en tout cas, j’entre en contact avec Nicole de www.harmoniecorpsesprit.net, enseignante de méditation et praticienne de Shiatsu. Nous nous étions rencontrés une ou deux années auparavant lors d’un atelier de bien-être pour l’association Calade de Sommières où j’avais proposé une petite initiation Yoga.
A mon retour du Pérou, nous voilà avec Nicole, en ballade sur la voie verte pour trouver « Le lieu » de l’espace bien-être, il y aura des massages, du yoga (?). Nicole me parle déjà de ramener son bol chantant… A ce moment là, on parle d’atelier relaxation, méditation… vu la configuration (les personnes passeront en mode ballade et s’arrêteront donc peu de temps), je ne conçoit pas d’aborder des postures de yoga. Ce jour là, nous nous arrêtons avec Nicole pour un délicieux instant méditatif dans la garrigue. Si je n’avais pas eu d’impératif temps, je serai rester des heures….Du bonheur cet instant, mon être sent que c’est une très bonne idée de participer à cette fête.
Les semaines défilent avec leurs lots d’événements, bien qu’il y ait l’envie de participer aux ateliers déco, d’apporter mon aide, je ne me libère pour aucune des réunions , … à la dernière minute j’annule ma venue à un atelier déco par timidité de rencontrer tant de nouvelles personnes (eh oui ça m’arrive aussi 😉 Ah l’humain et son mental héhé). Deux, trois jours avant la fête, je sens l’appel du tambour, je proposerai un moment yoga oui une union avec soi-même avec un voyage sonore. Le tambour m’appelle (ENCORE :). Tout est clair, limpide. Je trouve une tonnelle la veille à Sommières: tout est fluide, je regroupe les tissus (Je me souviens de ce beau stage avec Ananda de SérénitéStudio où nous avions installé les tissus pour nous isoler du vent, c’était joli 🙂 Le lendemain je me lève avec le mot « Fée », me voilà telle une fée aventurière des garrigues, rassembler mes affaires. A midi je suis au lieu de rendez-vous, arrive Marion, à qui il est arrivé de belles synchronicités également, puis Nicole, Joëlle… On s’installe, le lieu devient magique, je sens en moi une joie et une confiance: la confiance du « Tu es à ta place, dans ta mission de vie ».
Vers 14h, après avoir reçu un massage délicieux de Marion, je propose aux masseuses 😉 un premier voyage et là c’est parti, toutes les 15,20 min, de nouveaux visages, de nouvelles personnes rentrent sous la tente colorée, les vibrations du lieu montent (on m’a conté un peu plus tard qu’une petite fille avait dit à sa maman « Maman moi je veux aller dans le temple » en désignant la tonelle),  des sourires, des émotions, des corps relaxés, des esprits apaisés, des regards qui en disent long sur l’expérience de 10min vécue… Je me sens véritablement portée, illuminée…. surtout après avoir trouvé cette plume au sol ( « Elle a une plume celle là »… « ben oui dans les cheveux » ça m’a toujours fait rire cette pensée hihi). Je fais rouler le bâton de pluie, tinter les cymbales, chanter mon cher bol, et le tambour Aaaah LE tambour, puissant ce voyage au Pérou, il était là pour ça…. cette fabrication du tambour et son utilisation est tellement intense! Le rythme pouvait paraître soutenue, 4 à 8 présences nouvelles toutes les 10, 15 min, mais en fait tout était tellement normal, fluide pour moi, entre chaque groupe, je me lève, marche pieds nus dans le chemin, m’hydrate, j’annonce que le prochain voyage commence, m’installe devant vous, AVEC vous. Instantanément je rentre en état de calme, de bienveillance, d’amour inconditionnel. Des enfants profitent également du voyage, c’est beau. Que de gratitude face à vos différentes présences, à vos regards, vos sourires, à votre enthousiasme. Merci aux oiseaux du lieu qui nous offrait leur musique. Ce matin en me levant à l’aube, je ressens la beauté du monde. Merci aux organisatrices, à tous ceux et celles, nombreux, nombreuses et si investi(e)s, qui ont fait que cette fête soit. Cela a apporter beaucoup de bonheur à de nombreuses personnes. Gratitude! Om namah SHIVAYA !
Aurélie, la chouette blanche, une fée, le temps d’une journée.

3 réflexions au sujet de « Voyage sonore à la fête de voie verte (Sommières-Junas) 2017 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *