Cercle de femmes

Livre que vous pouvez vous procurer pour lire le conte associé au cercle.

Les portes d’un nouveau cycle se sont ouvertes et pour la première fois nous suivront les 13 mères originelles ou quelques unes de ces 13 mères et leurs enseignements ensemble si vous le souhaitez, si votre coeur vous dit Oui. Le nombre de participantes est limité. Les femmes présentes aux premiers cercles sont prioritaires.

A vos agendas mes soeurs, ci-dessous les dates des 13 cercles de femmes en 2020 (en fonction des pleines lunes):

vendredi 7 Février 2020 19h:
lundi 9 mars 2020 à 19h45:
besoin d’aide à 19h30 pour installation.
à venir certainement  le 7 ou 9 avril 2020 19h30

Jeudi 07 mai 2020 à 19h:
Jeudi 4 juin 2020 à 19h:
Dimanche 5 juillet 2020à 19h30:
Lundi 3 Aout 2020 à 19h30:
Mercredi 2 Septembre 2020 à 19h:
Jeudi 01 Octobre 2020 à 19h:
Samedi 31 Octobre 2020 à 19h:
Samedi 28 Novembre 2020 à 19h:
Mercredi 30 Décembre 2020 à 19h30:

Qu’est ce qu’un cercle? Quelle différence avec une réunion ou un repas entre copines? 

Le moment sera sacralisé (sacré ne veut pas dire religieux) conscient (nous seront en présence ici et maintenant le plus possible). Il nous faudra être remplie de sagesse.

​Pour quoi faire? 

Pour partager, pour écouter et être écouter en confiance. Pour se connecter un peu plus encore à notre essence de femmes. Pour éveiller la sororité.

Un cercle ce n’est pas quoi?
 Un lieu où l’on donne des conseils, où on ne s’écoute pas, où on s’interrompt, où on fait sa pub, où on se place en tant que rivale, où on se sent inférieure ou supérieure aux autres.

On parle de quoi? de soi m’aime (ce n’est pas une faute d’orthographe 😉

« Les femmes éprouvent de plus en plus le désir profond de se reconnecter à leur énergie féminine, énergie depuis trop longtemps étouffée, muselée, ignorée, bafouée, maltraitée….par une société qui vénère encore quasi-exclusivement l’énergie masculine. Les femmes ont besoin de se reconnecter à leur essence profonde, d’aller à la rencontre d’elles-m’aime, de découvrir qui elles sont réellement loin des challenges imposés par notre éducation et notre société. Elles sont de plus en plus nombreuses à ressentir l’appel de la femme sauvage en elles, à vouloir s’affranchir des carcans, à vouloir panser leurs blessures de femmes et entrer en paix et en amour avec elles-mêmes…. Pour cela elles ont besoin d’un espace rien qu’à elles, un espace comme un cocon, doux et rassurant comme le ventre d’une mère universelle où elles pourront en toute sécurité faire ce chemin de retour vers elles….Et elles ont aussi besoin de se découvrir dans d’autres femmes, au travers d’autres joies et d’autres peines et surtout surtout de découvrir le sens profond de la sororité….cette fraternité au féminin oubliée depuis si longtemps où les femmes, toutes les femmes, sont des soeurs et non des rivales. Et c’est pour cette raison que les femmes ont besoin des cercles de femmes où elles peuvent dire sans honte, se reconnaitre dans les histoires des unes et des autres et où elles peuvent être sans masques ni armures.J’encourage de tout mon coeur les hommes à créer leurs propres cercles, espaces sacrés pour une virilité authentique. Ainsi guéris et dans le plein rayonnement de nos énergies spécifiques, hommes et femmes nous pourrons enfin connaitre la véritable union sacrée. » texte de Charlotte Granet qui est tellement bien écrit que je ne peux mieux vous expliquer .

Depuis mars 2018, en toute humilité, en toute simplicité , je donne rendez-vous aux femmes pour nous réunir entre sœurs, entre femmes.
Si vous n’avez jamais participé à un cercle ben venez voir, si vous êtes expérimentez, venez aussi on aura aussi besoin de vos témoignages et de votre sagesse.
Prochain Thème : En 2020, nous suivrons les enseignements des 13 mères originelles que nous découvrirons ensemble.
Et ça se passe Où?
au 16 rue général bruyère à Sommières (jour du marché le mieux étant de se garer à la passerelle ou en face du camping municipal ou de calade) ou en extérieur selon la saison.
Quand?  dans les 3 jours autour de la pleine lune ou à la pleine lune, le soir.  cf agenda en haut de la page.
Qu’est ce que je ramène?
Participation: au chapeau à partir de 8€. Repas partagé. Prenez vos couverts, votre tasse pour la tisane et un objet qui pour vous réconforte ou éveille votre féminité et quelque chose à offrir de votre création  (un texte, quelques mots, un dessin, un morceau de musique, …. ce que vous voulez et que vous offrirez à une sœur présente par coïncidence hasardeuse ^^).
Si vous le pouvez, je vous invite à venir en robe ou jupe. Nous réaliserons quelque chose ensemble. Invitez les femmes que vous aimez ! Si vous avez envie d’animer une partie du cercle c’est possible. Contactez moi quelques jours avant. Prenez un coussin pour s’assoir ou un petit siège ou tabouret (on sera au sol).
Résa au 0688540239 ou par mail à lachouetteblancheyoga@gmail.com (merci d’indiquer nom, prenom, numero de tel et mail)

Le lien de l’événement sur Facebook:
https://www.facebook.com/events/2505267069586031/


Cercle passés:
jeudi 9 janvier 2020 19h: Première Mère Originelle Celle qui parle à toutes ses relations.
La première, celle qui parle à toutes ses relations nous invite à la suivre dans cette nouvelle aventure !
Les thèmes abordés d’anciens cercles de femmes
:

  • la séparation. Dans un espace de compassion, de soutien, nous relaterons nos expériences, nous verrons quelques outils pour nous aider lors de ces moments que nous avons toutes certainement vécu.
  • Le corps
  • La transparence en soi
  • L’Amour
  • La vulve, notre regard sous l’influence de la société.

3 réflexions au sujet de « Cercle de femmes »

  1. Patricia HEINRICH

    Bonjour, je viens ici faire un retour sur mon premier cercle de femmes qui s’est passé le 12/12 lors de la pleine lune, tout ça n’est pas anodin bien sûr et je pense que ça a dû rajouter à l’égrégore de ce soir là.

    Pour commencer depuis que j’entends parler des cercles de femmes j’avais un gros a priori (le mental et ses points de vue…) Je m’imaginais que les femmes se retrouvaient pour se plaindre et ça me dérangeait. Pendant longtemps l’image que j’avais de la femme (notamment au travers de ma mère) c’est qu’elle n’était jamais contente, et qu’il y avait forcément de la jalousie et de la rivalité entre femmes. Du coup je ne rencontrais que des femmes qui se mettaient en compétition avec moi, et moi, refusant de rentrer dans ce jeu, je les laissais briller et je me mettais à l’écart pour bien marquer la différence entre elles et moi. Mon ego me dictait que j’étais bien supérieures à elles. J’ai travaillé pendant longtemps dans un milieu d’hommes et je trouvais que les rapports étaient bien plus francs et directs. Puis j’ai rencontré une femme bienveillante qui est devenue une amie chère, puis deux, puis trois et puis quand j’ai à nouveau croisé des femmes qui se mettaient en compétition avec moi je ne me suis plus sentie supérieure car j’ai perçu chez elle une grande souffrance. Alors je me suis mise à les rassurer et les aimer et ça a changé les rapports.

    Pour en revenir au Cercle de Femmes, j’ai trouvé parmi ces femmes une vulnérabilité, une sincérité qui m’ont énormément touchée. Bien sûr on a fait part de nos questionnements et de nos problèmes, mais ce n’étaient pas des plaintes, pas de victimes, juste des personnes qui cherchent à comprendre comment changer les choses. Personnellement je me suis sentie écoutée et non jugée, j’ai senti aussi la résonance de nos témoignage dans mon corps et dans mon coeur !!!! et dès mon retour chez moi je me suis sentie nourrie et très bien !!!
    Ces femmes sont toutes différentes et toutes magnifiques et je leur dis merci de s’être ouvertes ainsi dans ce Cercle où elles ne connaissaient presque personne, voire personne. Je remercie Aurélie qui a su nous amener à très vite communiquer avec douceur et bienveillance.
    Il y aura peut-être de nouvelles femmes le mois prochain que j’ai hâte de rencontrer, mais en tout cas j’ai hâte de retrouver celles qui reviendront.

    Merci la vie, merci mes soeurs <3

    Patricia.

    Répondre
  2. Dumont-Régeard Marielle

    Un cercle de femmes sur le thème de l’amour: j’en suis sortie nourrie et renforcée dans ma nature de femme si longtemps retenue…et regrettant de n’avoir pas pensé à y avoir invité telle ou telle amie parce qu’il est bon de partager ce qui est bon…

    De s’aimer soi-même à aimer le monde en général, les autres en particulier, jusqu’à un compagnon, dans la justesse et le respect de la réciprocité: quel programme !

    Merci à chacune présente ce soir-là, de retrouvailles en rencontres nouvelles.

    Répondre
  3. Pascale LESNE

    Un cercle de femmes ???…. Késako ???… un lieu de bienveillance où je peux exprimer ce qui m’habite en rapport avec le thème proposé ; c’est laisser résonner en moi l’expression des autres ; c’est accueillir les changements qui s’opèrent, comme par magie sans avoir recours à ma réflexion.
    Pour exemple, ce qui s’est passé pour moi après le cercle de femmes sur « la transparence de soi » :
    Lors du Cercle, j’ai dit combien la Transparence de Soi était un challenge important pour moi et que je souhaitais faire tomber un maximum d’armures pour être en plus grande vérité dans mes relations. J’ai même, ce jour-là, demandé l’aide de l’Univers, tant le chantier me paraissait difficile à réaliser. Au sortir du Cercle, j’étais très émue, comme décapée ; et j’ai fait une rencontre que j’ai abordée tout à fait différemment de d’habitude : j’ai laissé transparaître mes émotions et dit les mots que j’avais sur le cœur, simplement, en vérité. Je voyais le regard de l’autre personne s’ouvrir, m’accueillir, puis ses lèvres ont répondu de la même façon : simplement, en vérité, sans fard. Je suis restée ébahie devant la situation ; non seulement nous avons créé à nous deux un espace privilégié de communication, mais aussi j’ai acquis une meilleure connaissance de moi : car des mots que j’ai prononcés, de ceux que j’ai entendus, j’ai re-découvert en moi un besoin longtemps étouffé ; j’ai pu exploiter cette découverte dans les semaines qui ont suivi et j’ai fait des choix de vie tout à fait inattendus, qui contribuent à l’harmonisation de ma vie en général 😉 Incroyable, non ???…

    Répondre

Répondre à Patricia HEINRICH Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *